Université de Salamanque


 www.usal.es  web


Dès sa fondation en 1218, l'Université de Salamanque a compté parmi ses professeurs et ses étudiants des juristes, des scientifiques, des médecins et des écrivains illustres. Leurs œuvres représentent le patrimoine le plus prestigieux d'une institution qui, depuis plus de 800 ans se consacre à la recherche et à l'enseignement. L'université perpétue le souvenir de quelques-uns de ses personnages illustres en attribuant leurs noms aux plus anciennes salles de l'édifice historique, dominé par la célèbre façade plateresque : ce n'est pas simplement la meilleure manifestation de ce style architectonique mais c'est aussi le miroir, d'un point de vue symbolique, du rapport entre l'université, la monarchie et la papauté.

Dès lors, la visite de l'ancien édifice devient une visite à l'histoire, malheureusement incomplète. Il n'y a pas assez de salles pour rappeler tous les noms illustres. Par exemple, il n'y a pas de salle dédiée à Ælio Antonio de Nebrija, auteur de la première grammaire d'une langue vulgaire, imprimée à Salamanque à une date aussi importante que 1492. Il n'y a pas non plus de salle dédiée à Christophe Colomb, illustre visiteur qui discuta ses projets avec les érudits de la ville. Francisco de Vitoria, Frère Luis de León, Dorado Montero, Miguel de Unamuno ont une salle à leur nom. Avant tout autre lieu, des scientifiques comme Vésale et Copernic trouvent à l'université de Salamanque un écho à leurs découvertes. Le XVIIe siècle marque le déclin de l'université mais des réformes entreprises au XVIIIe siècle en permettent la renaissance à partir de la fin du XIXe et pendant tout le XXe siècle, jusqu'à nos jours.

Dans ce long parcours il convient de rappeler les noms de professeurs et d'étudiants illustres non seulement pour l'université de Salamanque mais pour la société tout entière : San Giovanni della Croce, Juan Ruiz de Alarcón, Hernán Cortés, Fernando de Rojas, Calderón de la Barca, Góngora, le Comte-Duc de Olivares, Salinas, Frère Bernardino de Sahagún, Torres Villarroel, Diego de Covarrubias, Brocense … Plus près de nous, nous trouvons des noms aussi prestigieux que Enrique Tierno Galván, Alonso Zamora Vicente, Joaquín Ruiz Giménez, Rafael Lapesa, Fernando Lázaro Carreter, Miguel Artola ou Francisco Tomás y Valiente. Comme nous l'avons déjà dit, le patrimoine le plus important d'une institution dédiée à l'enseignement est représenté par ses professeurs et ses étudiants.